ÉTAPES DE LA VIE CHRÉTIENNE

Le Baptême

L
e sacrement du baptême est à la fois un signe de la grâce de Dieu et geste d’accueil dans la communauté chrétienne.

Le point essentiel qui fait de nous des enfants de Dieu, c’est la grâce de Dieu, c’est-à-dire le fait que Dieu nous aime et considère chacun de nous, sans condition, comme son enfant bien-aimé. Le baptême est un geste qui annonce cette grâce, dans l’espérance que la personne répond, ou répondra un jour, à cette grâce, par sa vie et son témoignage de foi.

Dans les églises de tradition luthérienne et réformée, lors du baptême, un peu d’eau est aspergée sur la tête du baptisé, accompagnée d’une parole de bénédiction.

Dans notre Eglise, toute personne peut recevoir le baptême, que ce soit à la naissance ou à l’âge adulte.

Le baptême célébré par une Eglise protestante est reconnu par les autres Eglises chrétiennes.

Le baptême est célébré lors d’un culte en présence de Dieu et de l’assemblée, afin que tous puissent se réjouir ensemble.

L’amour inconditionnel de Dieu pour l’être humain est particulièrement manifeste dans le baptême d’un tout-petit qui n’est pas encore en mesure de répondre explicitement à cet amour. On montre ainsi que l’amour de Dieu est offert, et n’a pas à se mériter, il est premier dans la vie, il nous précède et nous accompagne.

Le baptême n’engage donc pas l’enfant à être Chrétien, il est un signe de la foi de Dieu en l’homme. Plus tard, s’il le désire, la personne baptisée pourra manifester sa réponse à l’amour de Dieu lors de sa confirmation.

EN PRATIQUE…

Comment préparer un baptême ?
Le baptême est, en règle générale, célébré au cours du culte du dimanche. Avant de fixer une date, la première démarche est de prendre contact avec le pasteur qui vous donnera un rendez-vous pour la préparation de ce baptême.

Vous pouvez contacter le secrétariat de la paroisse au 03 88 32 89 89 ou par courriel, paroisse.templeneuf@icloud.com . Vous pouvez par ailleurs contacter directement le pasteur Rudi Popp au 06 50 84 21 29.

Confirmation

A venir

Accueil dans l’église

A venir

Bénédiction d’un couple marié

Pour les Protestants, la cérémonie de mariage consiste à marquer la dimension spirituelle de l’union de deux personnes, aussi parle-t-on de bénédiction de mariage.

L
e mariage chrétien comprend plusieurs dimensions qui se complètent :
• Il est d’abord un engagement qui se fait dans le secret des coeurs,
• Il a également une dimension sociale à la mairie,
• Il a enfin une dimension spirituelle et religieuse.

A travers la cérémonie religieuse, les époux disent comment ils veulent vivre leur union. Il s’agit d’un moment privilégié où les époux peuvent demander et recevoir la bénédiction de Dieu sur leur union, et exprimer devant témoins le sens de leur engagement.

EN PRATIQUE…

La cérémonie du mariage
Elle se passe à l’église avec le pasteur. Elle peut aussi éventuellement se dérouler dans un autre lieu, en accord avec le pasteur.

La préparation du mariage
La cérémonie est préparée soigneusement avec le pasteur pour que puissent s’y exprimer les convictions des futurs époux. Il faut aussi mettre au point le déroulement de la liturgie.

Elle dure environ une heure et se déroule à peu près comme dans toutes les confessions chrétiennes avec, comme dans tout culte protestant, une certaine simplicité et un accent porté sur le contenu du message qui est dit lors de la prédication.

Les cérémonies oecuméniques ou inter-religieuses
La cérémonie peut être présidée par le pasteur seul avec un accueil explicite de la tradition religieuse différente de l’un des conjoints.

Elle peut aussi être menée conjointement par un pasteur et un autre officiant.

Le « remariage »
Les églises protestantes ne font pas du divorce un empêchement d’une nouvelle bénédiction de mariage, car elles souhaitent encourager les personnes ayant connu un échec à se relever et à se reconstruire. Ainsi, la bénédiction religieuse d’un mariage après un divorce d’un ou des deux partenaires est possible.

Vous souhaitez vous marier
Dans tous les cas, avant de fixer une date, la première démarche est de prendre contact avec le pasteur qui vous donnera rendez-vous pour la préparation de la bénédiction de mariage. Il est indispensable que les deux futurs époux participent aux échanges avec le pasteur pour que chacun puisse se reconnaître dans la cérémonie.

Vous pouvez contacter le secrétariat de la paroisse au 03 88 32 89 89 ou par courriel, paroisse.templeneuf@icloud.com.

Service funèbre

Le service funèbre protestant
Pendant un service funèbre de tradition protestante, il s’agit avant tout de se placer devant Dieu et en face de la finitude de la vie, dans la reconnaissance.

La tradition protestante ne connaît aucun geste particulier et aucune prière en faveur des morts ; le culte exprime simplement une confiance les sachant auprès de Dieu. La cérémonie suite à un décès s’adresse donc aux vivants.

Cette cérémonie a trois objectifs :

• Être ensemble, réunir ceux qui ont vécu avec le disparu pour témoigner du fait que l’on n’est pas seul dans la vie et dans le deuil, mais que la communion humaine et fraternelle est essentielle.

Rendre grâce à Dieu pour une existence qui nous a été donnée. Ce point est essentiel puisque souvent les protestants désignent par « service d’action de grâce » le service funèbre.

• Et enfin : entendre l’Évangile, partager l’espérance commune de la foi dans le deuil pour dire que l’homme n’est pas condamné à mort, mais qu’il est promis à la vie.

EN PRATIQUE…

La préparation des obsèques
Le culte est principalement composé d’une évocation du souvenir et de lectures bibliques suivies d’une prédication. Pour adapter la cérémonie à la situation personnelle et familiale du défunt et de ses proches, il est utile que les plus proches du disparu prennent contact avec le pasteur. Les lectures bibliques, la musique et les chants sont choisis par la même occasion.

Contactez, le plus tôt possible, le secrétariat de la paroisse au 03 88 32 89 89 ou par courriel, paroisse.templeneuf@icloud.com.

La cérémonie
Dans l’ancienne tradition protestante, on ne faisait pas de cérémonie funèbre au temple, juste une annonce de l’Evangile au cimetière. Sont apparues ensuite les « services d’action de grâces », à l’église, mais sans la présence du corps, après l’inhumation. Aujourd’hui a souvent lieu une cérémonie funèbre, en présence ou non du corps, avant l’inhumation ou la crémation. La cérémonie elle-même dure un peu moins d’une heure.

Un intervenant autre que le pasteur peut, en accord avec ce dernier, prendre la parole pendant l’évocation du souvenir.