Nous mettons à jour la conception de notre site web afin d'améliorer l'expérience sur notre site.

Message d'avertissement
Cet événement a déjà eu lieu.

Exposition "Tous vulnérables"

Date
Jeudi 1 Septembre 2022 (toute la journée) - Samedi 15 Octobre 2022 (toute la journée)
Localisation
Eglise du Temple Neuf, Place du Temple Neuf, 67000 Strasbourg
Contributeur
Claude Klimsza, sculpteur
Prix
Participation libre

THÈME DE RENTRÉE : TOUS VULNÉRABLES

L’art a toujours eu une fonction de prière : elle exprime une réalité qui se situe au-delà des mots et des explications. Une exposition peut devenir le lieu d’une rencontre qu’un texte ne saurait dire. C’est dans ce cadre que Le Temple Neuf accueille régulièrement des expositions d’art avec une portée spirituelle notable. Les expositions offrent à chaque visiteur une nouvelle perspective, de nouvelles clés de compréhension de ce que sont l’Evangile et le christianisme dans la société d’aujourd’hui.

Pour la rentrée 2022, la paroisse du Temple Neuf a fait le choix de la thématique « Tous vulnérables » :

"La vulnérabilité définit un des éléments de la condition humaine : chacun d’entre nous dépend des autres physiquement et psychiquement, a besoin de soins, d’affection et de reconnaissance. La vulnérabilité ne concerne pas spécialement des personnes fragiles ou en situation de handicap ; elle est universelle. En ce sens, elle ne se réduit pas à la fragilité. Elle est aussi une force car elle désigne la capacité à être touché par autrui. Seule une personne qui peut être blessée est capable de s’ouvrir aux autres, d’être concernée par leur sort, et pas seulement par le sien." - Pasteur Rudi Popp

Vide de soi, plein de soi


Chaque vendredi soir, à l’occasion de la prière oecuménique «Respire», la paroisse proposera une « méditation biblique » portant sur cette thématique de la vulnérabilité.

Ces méditation fera écho aux œuvres de l’artiste contemporain Claude Klimsza. Pendant 6 semaines, en découvrant plus d’une dizaine de sculptures exposées dans l’ensemble de l’église, les visiteurs seront amenés à réfléchir et échanger sur les diverses significations et interprétations de cette notion.

Le Christ à la main basse


CLAUDE KLIMSZA

Sculpteur professionnel roubaisien, Claude Klimsza est un passionné d’art. Il a commencé la peinture à 15 ans et se consacre à la sculpture depuis 20 ans.

Amoureux de Roubaix où il a tenu la librairie oecuménique le Cep avec son épouse Nicole pendant 22 ans et créé la radio ROC FM, cet artiste hors norme se consacre aujourd’hui pleinement à sa passion.

Ce protestant lie art et foi dans beaucoup de ses oeuvres, il souhaite partager sa joie de croire par l’art. Actuellement il a déjà exposé dans 15 des plus grandes cathédrales de France et de Belgique...

Refuser d’enterrer le christianisme ou l’Evangile dans le passé, tel est l’un de ses objectifs dans ses expositions d’art contemporain.

Claude Klimsza est un artiste qui invite à la réflexion. Il bouscule nos idées toutes faites, souvent avec une pointe d’humour, et nous ouvre à un espace inédit. Son terrain est sa foi. Une inspiration évangélique puissante fait l’unité de ses œuvres et déploie les multiples facettes d’une Bonne Nouvelle qui traverse les siècles, les cultures et les matières.

Il sculpte l’Évangile dans tous les matériaux qu’il touche. Parfois des bois de qualité, de l’acier, du bronze, parfois des matériaux beaucoup plus modestes, des fils de fer, des photos, des morceaux de verres, des papiers...

Il s'inscrit dans le sillage de l'Arte Povera, initié à Rome et Turin dans les années 60. Ce mouvement inscrit l’artiste dans une stratégie de balancement entre la matière de l’objet et ses signes d’ordre conceptuel. L’œuvre se révèle dans un statut éminemment physique qui va jusqu’à la prise en compte de son rapport au spectateur. La pauvreté concerne avant tout son langage immédiat : des matériaux primaires sont réunis dans des montages simples et directs. L’œuvre se présente comme une énigme visuelle, exigeant un travail du sens.

Claude Klimsza expose surtout dans les cathédrales (Reims, Laon, Chartres, Amiens, Rouen, Lille, Bruxelles , Bruges, Tournai, Liège, Créteil...). C’est son lieu de prédilection. Car ses œuvres entrent en résonance avec les sculptures les peintures ou les vitraux du Moyen Age. Ce sont finalement d’un siècle à l’autre les mêmes thématiques qui se racontent. La force du geste de Claude Klimsza est de raviver la vigueur de la Parole des origines du christianisme.

Commissaire d’exposition : Jean Vandamme

Jean Vandamme fut professeur de mathématiques. Il s’intéressa à l’art religieux dès 1974 comme guide de l’association CASA. Il s’intéressa d’abord à l’art cistercien puis à l’art gothique. Il fut président de CASA de 1985 à 1989. A l’occasion de sa mutation sur Paris en 2002, il devint guide de la Cathédrale Notre-Dame de Paris où des visites guidées sont proposées toute l’année par CASA. Il fut responsable du groupe des guides de CASA Notre-Dame pendant une dizaine d'années.

De plus l’été, avec son épouse, il fait visiter des sites CASA comme Notre-Dame du Port à Clermont-Ferrand, Anzy-le-Duc, Beaulieu-sur-Dordogne, Cléry, Tournus, Saint-Ursanne, Amiens, Issoire, Assy. Il est aussi guide de la cathédrale Notre-Dame de la Treille à Lille depuis 2016 et est président de l’association des Amis de la cathédrale Notre-Dame de la Treille. Il doit toute sa formation à l’association CASA.

Regardez l'entretien vidéo de Claude Klimsza : ici !